• Fatale-Station détails

    Fatale-Station détails

    Fatale-Station, un premier thriller pour Stéphane Bourguignon

     Un texte de Valerie-Micaela BainTwitterCourriel 

    Ce suspense signé Stéphane Bourguignon met en vedette Macha Limonchik dans le rôle de Sarah. Quand à Claude Legault, il prend les traits du barman Eddy. Micheline Lanctôt et Denis Bernard jouent respectivement les personnages d'O'Gallagher et de François.

    Sarah s’installe à Fatale-Station pour fuir un homme qui en veut depuis longtemps à sa vie. La présence de l'étrangère dans ce petit village perdu transforme favorablement les gens qui y résident. O'Gallagher, puissante matriarche du village, est l'une des seules qui préféreraient que la belle inconnue s'en retourne d'où elle est venue.

    Après les séries La vie, la vie, et Tout sur moi, l'auteur Stéphane Bourguignon change complètement de registre avec Fatale-Station

    Stéphane Bourguignon, auteur de « Fatale-Station »

     

    Stéphane Bourguignon, auteur de « Fatale-Station »   Photo : Radio-Canada/LisaMarie Noël

    J'avais envie de parler d'un village, d'un endroit isolé où les lois ne sont pas tout à fait les mêmes, où la nature exerce une sorte de pression sur les habitants.

    Stéphane Bourguignon

    Ainsi, O'Gallagher, interprétée par Micheline Lanctôt, « gère le village comme son bien, mais toujours avec l'idée que c'est pour le plus grand bien du public », explique la comédienne.

    « Tous les personnages ont une part d'ombre, une part de noirceur, de laideur et de violence, et c'est ce qu'on va découvrir », précise Macha Limonchik, qui personnifie Sarah.

    Une scène de la série « Fatale-Station »

    Une scène de la série « Fatale-Station » Photo : Radio-Canada

    Fatale-Station est une série sur le mystère, sur les jeux de pouvoir et sur les relations entre Blancs et Premières Nations. Le réalisateur Rafaël Ouellet avait un défi à relever : trouver le ton juste.

    C'est important pour moi que ce soit un truc assez inquiétant, que ce soit un village inquiétant, mais en même temps, il y a beaucoup d'humour, d'humour noir et des élans poétiques.

    Rafaël Ouellet